Appelez-nous au 02.97.84.13.05

Réaliser un film corporate : tous nos conseils et astuces

Écrit par Marie le 20 mars 2019

Réaliser un film corporate : tous nos conseils et astuces

La vidéo corporate est un outil indispensable de votre stratégie marketing

Et pourtant cet outil aurait pu être emporté par la crise financière de 2008. 

Nos clients n’en réalisaient quasiment plus, privilégiant des films produits ou des témoignages utilisateurs, moins coûteux, plus faciles à réaliser, avec un retour sur investissement perceptible à court terme.

Mais en 10 ans, sous la glace de ces grands froids budgétaires, une révolution technologique et créative s’est affirmée multipliant les pistes et les formats.

Les images ont déchiré leur corset 4/3, pris leurs aises en 16/9, investi les 360°. Elles ont traversé les strates de la haute définition, fusionné avec l’esthétique photographique et permis les ralentis les plus révélateurs. Les caméras se sont faites petites souris et, chaussant les bottes de 7 lieues de drones et de stabilisateurs poids plumes, elles ont, avec une aisance déconcertante égalé les performances virtuoses des coûteuses machineries. Les titrages et les infographies, sont venus, tout naturellement, appuyer les discours en se fondant de façon dynamique dans le décor. 

Cet allègement des moyens de production a permis de maîtriser les budgets tout en hissant le standard esthétique à un niveau qualitatif inédit

En parallèle, les vidéos se sont déclinées en web-séries et essaimées sur les réseaux sociaux. On s’est mis à consommer la télévision, le cinéma et la vidéo à haute dose sur les plateformes de streaming. Les écritures ont recherché l’efficacité, sont devenues plus ludiques, complices, séduisantes et addictives.

Notre environnement se pare de couleurs et de formes audacieuses. Un nouveau printemps souffle sur la vidéo corporate.  

Un corporate c'est quoi ?

On peut encore l’appeler film institutionnel ou film d'entreprise. Le film corporate c'est, concentré dans une vidéo d’environ 3 minutes, une vitrine, une carte de visite, de votre organisation. 

Il valorise vos savoir-faire humains et techniques, rend lisible votre organisation, vos compétences, met en exergue vos valeurs, vos réussites, vos ambitions, vos chiffres clés.

Ce film est conçu pour s'adresser à tous vos publics internes et externes : salariés et futurs recrues, clients, prospects, clients, usagers, grand public, partenaires, fournisseurs, distributeurs, journalistes, etc…

Un corporate à quoi ça sert ?

La vidéo corporate doit vous permettre de faire comprendre vos activités de façon instantanée et marquante. On ne vous regarde plus de la même façon avant et après avoir vu votre vidéo corporate.

Elle vous permet aussi dans un temps plus long d’installer une image de marque qui rassure et séduit aussi bien des investisseurs, des clients, des prospects, que vos collaborateurs ou vos futures recrues. 

Pour cela il faut qu’elle soit bien conçue, adaptée à la réalité et à vos publics.

Il faut surtout que vos équipes adhèrent à cette réalisation et se l’approprient pour qu’elle soit diffusée systématiquement et en toutes circonstances : en introduction d’une réunion, d'un événement, dans un hall d’accueil, sur un stand lors d'un salon, lors de rendez-vous commerciaux, en boucle sur le web, en page d'accueil du site internet, sur les réseaux sociaux, en signature de mail …

Petite pause historique

Nous l’avons vérifié sur Wikipédia, le premier film de l’histoire du cinéma était un film d’entreprise … et un film français !

Et oui, en 1895, juste après avoir déposé le brevet du « cinématographe », les frères Lumière organisent, à Paris, la première projection publique et payante de cette invention, et le film est « La Sortie de l'usine Lumière à Lyon ». Les premières images d’ouvriers sortant d’une usine si ce n’est pas un film d’entreprise … bon vous nous direz qu’on joue sur les mots mais il est indéniable que les frères Lumière, inventeurs compulsifs étaient aussi d’habiles communicants prompts à promouvoir du même coup leur invention, leur marque et leur entreprise.
 

Voici quelques repères chronologiques :

  • 1927 : Premier film sonore
  • 1935 : Premier film en couleur
  • 1951 : Premières émissions de télé en couleur aux Etats-Unis
  • 1953 : Télédiffusion du couronnement d’Elisabeth II suivi par 20 millions de britanniques
  • 1990 : Développement d’internet
  • 2005 : Lancement de YOUTUBE et des plateformes de streaming
  • 2010 : Apple popularise la tablette tactile avec son Ipad
  • Dans le sillage du 5D les caméras grands capteurs deviennent le standard ainsi que le format 16/9
  • Développement des applications vidéos du drone
  • FACEBOOK, PINTEREST, TWITTER, la révolution des réseaux sociaux
  • Multiplication des écrans chez les particuliers : plasmas, PC, smart-phones, tablettes et casques de réalité virtuelle.
  • Succès des séries, développement des podcasts, du replay, de la VOD, des chaînes de streaming avec NETFLIX …

Et aujourd’hui : Bienvenue dans la civilisation de l’image … avec ses vertiges et ses mirages

C’est une récente étude Cisco qui le dit : les contenus vidéos vont représenter 84% du trafic Internet mondial en 2020. Cette part aura été multipliée par 95 sur 15 ans ! 

YouTube reste le premier site d’information au monde et le second moteur de recherche juste après Google. 

Effet accélérateur, les moteurs de recherche privilégient les sites intégrant des contenus vidéos. Les internautes recherchent en priorité et de façon écrasante de l’information vidéo. Spectateurs, ces particuliers sont aussi devenus diffuseurs en capacité de relayer ces vidéos sur leurs propres réseaux sociaux.

Encore « mieux » avec les outils actuels, n’importe qui, avec un « simple » smart-phone est en mesure de filmer, monter et diffuser ses propres vidéos sur les réseaux sociaux avec l’impact potentiel d’une propagation virale à des millions de cibles.

Mais la vidéo est omniprésente sur tous les réseaux sociaux et la concurrence est rude. Proposer une vidéo ne suffit pas pour exploser les ventes. Réaliser une vidéo d’entreprise répondant aux objectifs fixés est bien plus complexe qu’on ne peut l’imaginer. Il faut obéir à certaines règles pour diffuser son message avec efficacité.

La vidéo corporate ne s’improvise pas

La création ou l’extension d’une usine, le lancement d’une nouvelle offre, un salon, un évènement marquant … La vie d’une entreprise est jalonnée d’évènements qui sont autant d’occasions de communiquer. 

Mais n’attendez pas forcément ce que vous jugez être le bon moment pour improviser la réalisation d’une vidéo corporate. Votre entreprise est un organisme vivant qui évolue en permanence, votre vidéo doit anticiper ces transformations et s’inscrire dans votre stratégie globale.

Elle exige un important travail de réflexion sur ce qui vous distingue aujourd’hui sur votre marché et sur ce qui doit vous distinguer demain.

Nos conseils pour la réussite de votre projet corporate 

Ça y est ! Vous avez besoin d’un outil vidéo pour vous affirmer sur votre secteur, vous en avez pris conscience et vous avez pris la décision de faire réaliser ce film. 

Nous vous en félicitons ! Déjà vous vous projetez et laissez libre cours à votre créativité nourrie par votre vaste culture publicitaire et cinématographique.

Mais avant de vous laisser emporter par de grandes considérations créatives, marketing et commerciales il est toujours utile de se rappeler quelques évidences, les principes fondamentaux qui permettront de donner une bonne orientation à votre projet et de garantir son succès.

Nous nous excusons par avance de l’extrême simplicité de ces conseils. Mais, par expérience, les préceptes apparemment les plus évidents sont souvent ceux qui doivent être le plus répétés. Nous espérons que tout ce qui suit vous sera utile.

Fixer le juste prix

L’argent peut être source de tensions et d’incompréhensions si on ne fixe pas de règles claires, avant même de nouer une relation commerciale.

Vous comptez sur vos différents prestataires potentiels pour vous renseigner sur les tarifs pratiqués sur le marché. Vous pouvez effectivement, à priori, leur faire confiance d’autant plus que vous recouperez les informations et les préconisations.

En même temps, vous connaissez vos marges de manœuvres budgétaires … au passage pensez à bien les faire valider par votre direction avant de lancer votre consultation.

Vous avez aussi certainement un prix psychologique à l’esprit. 

Pensez surtout aux objectifs d’image et commerciaux que doit vous permettre d’atteindre cette vidéo. Ce condensé pourra-t-il creuser la différence avec vos concurrents, galvaniser vos équipes, séduire des talents et des prospects que vous auriez à peine rêvé d’approcher ? Quelles seraient les conséquences si cette vidéo n’est pas réalisée ?

Il est vital de bien évaluer son budget et de le mettre en relation avec ses ambitions et ses enjeux.

En toute transparence, de notre côté, nos réalisations dans le domaine s’échelonnent sur des montants de 5 à 30 K€ HT, parfois au-delà mais c’est rare. Ces vidéos sont toujours efficaces et de qualité professionnelle mais elles sont très différentes les unes des autres. En fonction du budget nous ne nous mobilisons pas sur les mêmes durées avec les mêmes moyens humains et techniques.

Faire de la rétention sur ces informations n’est pas un bon calcul, car dans ce cas il y a de fortes chances que nous gaspillions votre temps et le nôtre à vous faire une proposition surdimensionnée par rapport à vos moyens ou sous-dimensionnée par rapport à vos objectifs.

Surtout nous n’aurons pas pu vous mettre en garde en cas de décalage manifeste entre vos ambitions et votre prix psychologique.

Et ne l’oubliez pas :

Connaître son public

Vous cherchez à vous faire remarquer, comprendre et surtout apprécier par un ensemble d’interlocuteurs.

Pour cela il ne suffit pas, il est même le plus souvent contre-productif, de parler le plus fort et de multiplier les arguments comme un boxer envoie ses uppercuts.

Pour attirer vos interlocuteurs vous devez utiliser une gestuelle, un vocabulaire qu’ils comprennent et qui les touche. Pour retenir leur attention vous devez leur dire des choses qui les intéressent.

Avant d’émettre toute information, vous devez vous interroger sur vos publics, les connaître et vous intéresser à eux : Qui sont-ils ? Quels sont leurs métiers ? Leurs attentes ? Leurs sources d’informations ? Leurs goûts, leurs codes, les journaux, les émissions télévisées, les séries, les films, voire les jeux vidéos qu’ils sont susceptibles d’aimer ?

Pour communiquer, émettre ne sert à rien, il faut être reçu et pour cela utiliser les canaux et les codes utilisés par ses récepteurs.

Il faut être dans l’empathie et, au-delà encore, particulièrement sur ces productions d’image, dans l’émotion.

Savoir ce qu’on veut dire 

Vous avez identifié et vous connaissez maintenant vos publics, mais que souhaitez-vous leur dire à chacun d’entre eux ? Vous devez pouvoir répondre à un ensemble de questions :

  • Pourquoi faites-vous cette vidéo ?
  • Quelles informations souhaitez-vous diffuser ?
  • Quels sont vos objectifs ?
  • Quelles perceptions souhaitez-vous transmettre à vos cibles et quelles réactions espérez-vous susciter ?

Ne pas tout dire

Attention à ne pas trop en dire, vous allez noyer les informations principales. 

C’est bien connu « trop d'information tue l’information ». Un effet catalogue va perdre l’attention de vos publics et immanquablement affaiblir l’image que vous allez donner de votre entreprise.  

Contentez-vous de 3 voire 4 messages clés et tenez-vous-y. Cela ne vous empêche pas de faire des ouvertures sur d'autres sujets : de nouveaux marchés à conquérir, vos objectifs sur les prochaines années, des recrutements en perspective....

Si vos contenus sont trop diversifiés vous pouvez aussi décliner votre vidéo en un clip synthétique et une collection de chapitres thématiques.

La vidéo ne peut pas tout dire, ce n’est pas un rapport d’activité papier mais un éventuel complément. La vidéo est là pour susciter l’envie d’en savoir plus, elle doit ouvrir à la discussion, à l’échange.

Les fondations du cahier des charges

Votre cahier des charges conditionnera la qualité et la pertinence de la vidéo qui sera réalisée. Il doit être rédigé façon méthodique et avec la plus grande exigence. 

 

Chez HER-BAK nous avons une trame détaillée pour aider nos clients à le rédiger. Nous pouvons vous l’envoyer sur simple demande par mail à marie@herbak.bzh

Les outils de suivi et de compréhension

Pour s’assurer d’une constante compréhension mutuelle et de la bonne maîtrise des délais, une production vidéo exige d’avoir au moins deux outils de validation et de suivi clairs et efficaces : 

- Le rétroplanning qui précise l’échéance définitive de la livraison et les dates prévisionnelles de chacune des étapes de validation.

- Le séquentiel ou séquencier qui présente, dans un même tableau synoptique, l’ensemble des informations nécessaires à la compréhension et à la réalisation du film : 

  • L’enchaînement des séquences
  • La description image de chaque séquence
  • En cas de voix off le texte de cette ou ces voix
  • En cas d’interview les noms et fonctions exactes des intervenants
  • Le guide d’interview avec les idées clés qui seront à exprimer
  • Les titrages
  • Les lieux de tournages
  • L'ensemble des éléments dont nous aurons besoin en post-production
  • Photos, vidéos existantes, logos, éléments de charte à respecter et à intégrer au montage

Avant cette étape de séquentiel, votre prestataire vous aura fait une proposition créative avec un synopsis intégrant une intention de réalisation avec un mood-board ou bench composé des photos et / ou des extraits vidéos pour vous permettre de comprendre le fil rouge et les traitements esthétiques proposés.

Exceptionnellement, notamment sur de gros projets intégrant une part importante d’infographie, il aura pu vous présenter un séquentiel illustré, le story-board.

Utiles pour baliser les étapes du projet et comprendre ce que sera la vidéo, ces deux documents, le rétroplanning et le séquentiel, une fois validés, ont aussi une valeur contractuelle.

Un rétroplanning doit indiquer les dates de livraison par le prestataire de chaque étape mais également les dates de réponse du client.

Si vous souhaitez, alors que la vidéo est en phase de montage, modifier des éléments préalablement validés dans le séquentiel, votre prestataire sera en droit de vous facturer les surcoûts correspondants.

Bien estimer ses échéances 

S’il nous arrive de réaliser des vidéos corporate sur une durée de 1 mois, avec des tournages simples et des clients réactifs, sur des projets plus ambitieux nécessitant la créativité d’un réalisateur spécialisé, plusieurs jours de tournage et des infographies complexes, nous sommes davantage sur des durées de 2 à 3 mois.

Il n’est pas bon qu’un projet s’étire en longueur, car alors nous risquons, de part et d’autre, des pertes d’informations et de motivation. 

Mais malgré une tendance frénétique à écourter les délais, trouver des idées créatives pertinentes qui vous démarquent de la concurrence, organiser les tournages en amont, travailler de belles images et l’ensemble de la post-production, nécessite du temps. Le temps de faire du bon travail pour fournir une vidéo efficace. 

Comptez notamment un bon mois pour la phase de réflexion en amont puis d’écriture.

Ayez ces durées à l’esprit et évaluer bien le caractère impératif de vos délais.

Inutile de vous mettre et de mettre une pression inutile sur votre prestataire. N’exigez pas une livraison indispensable au 15 Août si votre salon ou votre événement de lancement n’a effectivement lieu qu’à la mi-octobre. Pour bien travailler votre prestataire a besoin de sérénité et de confiance. 

Votre implication, un élément clé de la réussite de votre vidéo corporate

La réussite de votre vidéo corporate sera directement liée à votre implication dans le projet, la vôtre et celle de vos équipes, à différentes étapes de l’écriture au montage.

Votre prestataire peut prendre en charge de façon autonome toute la réalisation technique. 

Par contre il n’est pas omniscient. Contrairement à vous, il n'est pas spécialiste de vos métiers et de vos process. Il travaille à partir des informations que vous lui transmettez. Plus ces informations seront claires et qualitatives plus sa proposition sera pertinente et aboutie.

Ensuite au tournage, nous avons besoin de mettre en scène vos collaborateurs. Il est donc nécessaire qu’ils soient associés en amont au projet pour y adhérer et se prêter au jeu, parfois fastidieux, des prises de vues. 

En effet nous risquons de les mobiliser sur des durées variables, leur demander, parfois sous la chaleur d’éclairages additionnels, de répéter plusieurs gestes afin de les tourner sous différents angles et différentes valeurs de plans. 

S’ils sont avertis au dernier moment, alors qu’ils ont une urgence à traiter, il se sentiront contraints et cela se ressentira à l’image.

Par expérience, si les salariés peuvent parfois rechigner à être présent à l’image au départ, une fois que le projet est bien expliqué et lancé, les personnes se piquent au jeu. La réalisation du film devient alors, en lui-même, un facteur de cohésion interne. 

Prévoyez une projection interne avec l’ensemble du personnel. Cela sera l’occasion d’expliquer les enjeux liés à la réalisation et à la diffusion de votre vidéo corporate. Les salariés sont surpris et valorisés par l’image qui leur est renvoyée. Leur regard change sur leur propre métier ou celui de leurs collègues. 

Plus un projet corporate est vécu comme une aventure collective, plus les collaborateurs vont s’approprier l’outil, l’utiliser fréquemment et assurer son succès.

La confiance entre le prestataire et vous

Pour vous accompagner dans votre réflexion et réaliser votre film vous avez choisi un professionnel de la communication. Il connaît son métier et les exigences spécifiques de la communication audiovisuelle.

Vous êtes le client et, au final, c’est toujours vous qui déciderez mais écoutez ses conseils et ses préconisations sur la durée de votre vidéo, la densité des titrages ou d’un texte de voix off, des choix d’illustration, l’apport de séquences infographiques ou de vues aériennes, le design sonore …

Son souhait et son intérêt est de réaliser pour vous le film le plus efficace possible, qui vous donne satisfaction et qui incarne la qualité de son propre travail.

Pour atteindre ces objectifs il mobilisera tous les moyens humains et techniques nécessaires.

Si vous avez le temps et le goût, intéressez-vous, vous aussi, à ses métiers, aux dispositifs déployés pendant les tournages. Restez vigilant sur ce qui est capté à l’image mais reposez vous sur lui pour toute l’organisation technique.

La diffusion de votre vidéo corporate

Voilà, vous avez apporté les dernières corrections au montage, votre vidéo est finalisée. Avec l’appui de votre prestataire elle a été bien pensée et réalisée. Elle magnifie votre réalité, véhicule vos messages de façon marquante et adaptée aux références de vos différentes cibles externes et internes.

C’est une réalisation magnifique, puissante, performante, mais, à ce stade, c’est encore de l’argent jeté par les fenêtres si … elle n’est pas utilisée !

Une vidéo corporate représente un investissement financier et humain important sur lequel vous avez fondé des objectifs ambitieux. Il faut donc qu’elle soit vue, partout, tout le temps, systématiquement, encore et encore.

Alors diffusez-la sur tout ce qui contribue à accroître votre visibilité : en page d’accueil de votre site Internet, sur les réseaux sociaux, lors de vos événements, vos salons professionnels, à l’accueil de votre entreprise, pour vos visites, à l’intégration des futures recrues, et évidemment en amorce de l’ensemble de vos rendez-vous commerciaux.

Un conseil pour la diffusion sur les réseaux sociaux où, pour être vus, les formats très courts sont de rigueur, faites faire un teaser de 15 à 30 secondes qui doit surprendre et donner envie d’aller voir la vidéo en entier.

Comment bien choisir son prestataire vidéo ?

Un dernier conseil pour résumer tout ce que nous avons vu : Comment bien le choisir ce prestataire indispensable au succès de votre projet corporate ?

C’est très simple … Faites appel à nous, vous ne serez jamais déçus : 97,6% de nos clients nous recommandent à leurs relations professionnelles !

… Bon, même si cela est vrai vous n’êtes pas forcés de nous croire. Alors comment bien choisir son prestataire ?

Nous sommes sur un marché très concurrentiel. Nous-mêmes nous nous découvrons de nouveaux confrères toutes les semaines. La concurrence est rude et si les talents sont en apparence nombreux ils peuvent présenter des lacunes et des fragilités. 

Voici nos conseils, choisissez un prestataire :

  • Que vous appréciez pour la qualité de ses références tant du point de vue de l’écriture que de la réalisation. Vérifiez bien au passage qu’il est l’auteur des images qu’il vous montre ou en tout cas qu’il pourra mobiliser pour vous la même équipe technique que celle dont il vous présente le travail.
  • Qui soit dimensionné pour votre projet. Attention à l’homme à tout faire, aujourd’hui il faut être polyvalent c’est vrai mais vous n’aurez jamais les mêmes services et la même efficacité avec une seule personne, particulièrement sur les phases amont qui sont la réflexion marketing et l’écriture du scénario et qui vont déterminer toute la suite technique de la production et de la post-production.
  • Qui vous assiste dans votre réflexion et prenne en charge l’écriture du scénario.
  • Qui intègre chez lui en interne, l’ensemble des compétences requises pour la réalisation de votre projet de l’écriture à la post-production.
  • Qui vous propose les outils de réflexion et de suivi que nous avons mentionnés précédemment (cahier des charges, note d’intention créative avec mood-board, séquentiel, story-board si le projet l’exige, rétroplanning).
  • Qui soit suffisamment solide pour continuer à vous servir dans le temps, ne serait-ce que si vous avez besoin d’actualiser la vidéo qu’il a réalisé pour vous. La sauvegarde des données vidéos est très lourde, elle nécessite des serveurs sécurisés.
  • Qui connaît vos métiers ou en tout cas s’y intéresse et les comprend et aura à cœur de les présenter sous leur jour le plus valorisant. La virtuosité technique n’est rien sans qualités humaines, la simplicité, l’intégrité et l’envie sincère d’apprendre et de transmettre à vos côtés.

Plus qu’un prestataire, choisissez un partenaire avec lequel, vous le sentez, vous allez bien vous entendre, pour le plus grand bénéfice de votre communication et cela potentiellement sur le long terme, un besoin en entraînant un autre.

Conclusion

Le film d'entreprise, cet outil formidable est redevenu aujourd'hui un des outils marketing les plus efficaces et tendance.

Il ne s'agit plus d'une présentation classique de votre entreprise, mais d'une histoire prestigieuse que vous racontez à votre public ciblé.

Les dernières révolutions technologiques et les nouvelles possibilités de partage de l'information vous assurent un film de haute qualité auprès d'une audience extrêmement large.

À Her-Bak Médias pour chaque projet, une équipe est constituée en fonction de vos besoins. Découvrez ici nos conseils de production depuis l’écriture, jusqu’à la diffusion de votre vidéo.

Nos secrets de fabrication

On vous dit tout sur nos secrets de fabrication.
Laissez-vous guider étape par étape, voici des conseils, des astuces et en bien plus encore pour réussir votre communication.

2015 Award Oenovideo Film & Companies Gold Green Awards